Qu’en est-il des foires d’art sur la Côte d’Azur ?

Stand de la galerie Guy Pieters à Antibes On ne peut parler de bilan tant les trois manifestations qui se sont tenues entre avril ...



Stand de la galerie Guy Pieters à Antibes

On ne peut parler de bilan tant les trois manifestations qui se sont tenues entre avril et juin 2014 sur la Côte d’Azur sont différentes, mais que ce soit « Antibes Art Fair Antiquités & Art moderne », « Art Monaco » ou « ART of the Prom », elles ont toutes, cependant, l’ambition d’offrir au regard et à la vente ce qu’on appelle globalement de l’art contemporain ou plus justement, de l’art d’aujourd’hui.

Un constat indéniable : la mixité, quelle qu’elle soit, est dommageable à la qualité de ce type de manifestation, et il n’y a pas, de par le monde, une foire de qualité qui s’y risque. Or, dans les trois manifestions azuréennes, le mélange est loi, créant une confusion qui ne bénéficie à personne.

Je mettrais cependant à part le salon d’Antibes, d’abord pour son ancienneté (il a été créé il y a quarante ans par Claude Ammirati et Jean Gismondi) ; pour la qualité de ses exposants (Jean Gismondi, Galerie Fred, Galerie Scalabrino, Antiquités 1900-1930, Richard Duflot et Martin du Louvre, etc.) et son ouverture sur l’art moderne et contemporain, faite chaque fois avec discernement, pour briller cette année avec la participation de la galerie Guy Pieters de Saint-Paul-de-Vence. On y a vu aussi des maîtres de l’art moderne (Bonnard, Picasso) et quelques grands artistes européens et internationaux (Alechinsky, Karel Appel, Corneille, Niki de Saint-Phalle, Viallat, Jan Fabre, Jim Dine…).
Autre particularité très appréciable, ce salon est organisé par l’ACAAFVA, une association de commerçants, d’artisans, d’artistes d’Antibes, qui a pour but la réussite du salon liée au rayonnement des enseignes de la ville auxquelles elle apporte une clientèle de collectionneurs et de curieux de qualité.
Mais alors, où le bât blesse-t-il ?
Dans ce mélange que j’évoquais précédemment, qui met dans un même sac de bons professionnels avec des amateurs pas toujours bien choisis ; une promiscuité encore plus flagrante cette année où le salon a manqué de place à cause des travaux du parking du Port…
Chaleureusement reçue par Jean Fantino, Président de l’ACAAFVA, je lui faisais remarquer combien la présence du beau stand de Guy Pieters appelait à ce qu’ils se lancent dans l’organisation d’une vraie foire d’art contemporain. Un souhait pratiquement exaucé, puisqu’il est question de la création d’une telle manifestation pour les années à venir…

Je ne serai pas aussi positive pour « Art Monaco » !
Comment peut-on réunir autant d’œuvres tapageusement laides au Forum Grimaldi, alors que ce bâtiment a accueilli des expositions prestigieuses comme celles d’Andy Warhol, les pièces époustouflantes d’EXTRA LARGE ou dernièrement « Monaco fête Picasso », cent-soixante œuvres du maître, issues majoritairement de la collection Nahmad. Une telle qualité devrait laisser une empreinte et nous épargner cet étalage d’œuvres médiocres qui rivalisaient avec le faux chic du public… Le smoking ne fait pas le collectionneur ! Quant aux stands, c’était un patchwork d’artistes voyants et de galeries confidentielles, exception faite de la galerie Mark Hachem, une habituée des foires internationales.

Finir par Nice devrait marquer un tournant… Eh bien non, hélas !

« ART of the Prom », installée cette année sur le Jardin Albert Ier (la promenade des Anglais étant en travaux) était petite, mais joliment présentée. On y remarquait quelques bons artistes, Jean-Marie Fondacaro, Patrick Moya, Jeremy Taburchi, quelques nouveaux : To Gallardo ; Olivier Lannaud, Zarrou Assan…
Cependant, la manifestation n’échappait pas à ce mélange artistes/galeries préjudiciable (je me répète) à une bonne lecture de ce type de manifestation.

En définitive, il faut trancher une fois pour toutes : soit on présente un regroupement d’artistes qui s’exposent eux-mêmes, une formule qui convient aussi bien à l’éventuel acheteur qu’au professionnel cherchant de nouveaux talents : ce que nous appelons communément un salon d’artistes ; soit on s’adresse aux galeries qui présentent les créateurs qu’elles suivent régulièrement ; une garantie plus grande pour les acheteurs et un forum offert à tous les professionnels, ce que nous appelons une foire d’art contemporain.
Dans les deux cas, la qualité tient à un choix rigoureux qui ne peut se faire que par la création d’un comité de sélection qui échappe à toutes les contingences matérielles d’organisation et doit pouvoir accepter ou refuser une participation, si elle remplit ou pas les conditions requises.

Pour avoir créé et présidé Art Jonction International, une foire d’art contemporain, pendant quinze ans à Nice et à Cannes, je sais combien l’enjeu est difficile et coûteux.
La foire, peu (pour ne pas dire pas) soutenue par le milieu artistique environnant, reconnue cependant et aidée par l’Institution, mais non par Nice où elle fut créée, a fini par mourir en 2000 (je ne parlerai pas de la désastreuse dernière session) au grand dam aujourd’hui d’un public qui la regrette…
Délégation niçoise à Miami
Que n’avions-nous à l’époque un Maire soucieux du rayonnement de sa Ville ! Je sais, parce qu’il me l’a dit et qu’il m’a fait l’honneur de visiter avec moi Art Basel à Miami, que Christian Estrosi souhaiterait voir une foire d’art contemporain de ce type renaître à Nice… Ce serait possible, mais pour cela il faudrait la volonté commune de tous les acteurs du monde de l’art sur la Côte d’Azur et ailleurs… Un bien vaste programme !

Voir aussi...

Expositions 4956471863708390722

Enregistrer un commentaire

emo-but-icon

Bloc-notes

MUSÉE NATIONAL FERNAND LÉGER
FERNAND LÉGER - PAUL ÉLUARD
AUTOUR DU POÈME
"LIBERTÉ".
28 novembre 2015 - 7 mars2016
chemin du Val de Pome - 06410 Biot
Paula Cooper Gallery
Claes Oldenburg & Coosje van Bruggen
Things Around the House
Nov 07 - Dec 12, 2015
534 West 21st Street
10011-2812 New YorkUSA
T +(212) 255 1105
info@paulacoopergallery.com
http://paulacoopergallery.com
Capitain Petzel
JOYCE PENSATO
LATER IS NOW
Karl-Marx-Allee 45,
10178 Berlin
www.capitainpetzel.de
Gagosian Gallery Paris
Sterling Ruby
Oct 18 - Dec 19, 2015
800 Avenue de l'Europe
93350 Paris- France
T +33 1 48 16 16 47
paris@gagosian.com
www.gagosian.com
Musée d'Art de Toulon
“Délices D'artistes“
Peintures, sculptures, photographies
Vernissage le 19 Novembre
Du 20 novembre 2015 au 10 avril 2016
113, boulevard Leclerc - Toulon
Tél 04 94 36 81 01
Théâtre de la photographie et de l'Image
Henri Cartier-Bresson
Du 9 octobre 2015 au 24 janvier 2016
27 boulevard Dubouchage - Nice
www.tpi-nice.org
Art concept
Roman Signer
Sculptures
Oct 30 - Dec 23, 2015
4, passage Sainte-Avoye
75003 Paris - France
T +33 1 53 60 90 30
info@galerieartconcept.com
http://www.galerieartconcept.com
Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois
HENRIQUE OLIVEIRA
Fissure
9.10 au 28.11 2015
36, rue de Seine
75006 Paris
T.+33(0)1 46 34 61 07
www.galerie-vallois.com
info@galerie-vallois.com
Àcentmètresducentredumonde centre d´art contemporain
HET NIEUWE VERHAAL (la nouvelle histoire)
exposition organisée par Pat Andrea
16 octobre - 20 décembre 2015
3, avenue de Grande Bretagne, 66000 Perpignan
Musée Pablo Picasso : La Guerre et La Paix
Mathieu Pernot,
Fragments d’histoires
19 septembre 2015 – 4 janvier 2016
Place de la Libération 06220 Vallauris
Hôtel Windsor
Exposition KKF : Les Fleurs des Mâles
Jusqu'au 15 décembre 2015
11, rue Dalpozzo,06000 Nice

Followers

Membres

item