Gilbert Pedinielli "Portraits de femmes rencontrées"

Pour la première fois dans mon blog, je laisse la parole à d’autres…   Pour deux raisons : la première étant que faisant partie des p...



Pour la première fois dans mon blog, je laisse la parole à d’autres… 
Pour deux raisons : la première étant que faisant partie des portraits de femmes de Pedinielli, il m’est difficile d’en faire l’analyse ; la seconde, et la plus valable, tient à ce que deux des femmes qui lui sont le plus proches ont écrit les textes qui lui correspondent le mieux… Place à elles !
HJG
Maud Barral, photo Gilbert Pedinielli

Portraits de femmes rencontrées
Deux ou trois choses que je sais des femmes de Gilbert Pedinielli

Depuis toujours, Gilbert Pedinielli pose un regard amoureux, aimant, reconnaissant, admiratif sur les femmes rencontrées de près ou observées de loin.
La première exposition qu’il leur consacre a lieu à Calibre 33 en 1978. «  Las Locas de la Plaza de Mayo » consiste  en 13 dessins de femmes, mères et grands-mères de disparus, los desaparecidos, après le coup d’Etat militaire de 1976 en Argentine.  Ces " folles" tournent inlassablement, le jeudi, autour de la Plaza de Mayo, brandissant les photos de leurs filles, fils et petits-enfants enlevés par les séides des putschistes. 
Dans des épures sur papier, noir et blanc, aplats d’encre de Chine, à la plume ou au pinceau, il met en relief les traits de visages marquant la détermination des  mater dolorosa  devenues des femmes combattantes, front tendu, regard aigu au cri muet strident.

En 1986, il enchaîne avec des sculptures de « Femmes en Guerre » 40 pièces, métaux divers.  Ici, les structures linéaires des lances s’appuient sur les cercles métalliques des corps travaillés en creux et en pleins. Rassemblées, elles font les barricades, isolées, elles sont les vigiles.
Vingt et une femmes en guerre. Des femmes de chair et de fer, enceintes jusqu’aux yeux, leurs lances dardées vers le ciel. Elles font front pour défendre leurs filles, leurs mères. Leur arme défiant les dieux et les barbus, leur bassin métallique protégeant leur futur.
Vingt et une femmes rondes comme des soleils, si pleines, si fortes, que rien ni personne ne semble pouvoir les faire plier. Mais nom de dieu, cette prise d’armes est une nouvelle torture. Une nouvelle servitude ? Elles n’étaient ni guerrières, ni amazones. Et pourtant, elles ont fiché une lance dans leur flanc pour s’interdire de déposer les armes et ne plus jamais s’agenouiller.
Ces lances, instruments nécessaires et premiers de libération et de survie, les pénètrent, les traversent, les transpercent. Certaines hurlent, d’autres serrent les dents et d’autres encore mourront de ce nouveau joug plus que des attaques ennemies… 
Michèle Pedinielli
photo Glibert Pedinielli


Aujourd’hui, à la Galerie Maud Barral à Nice, Gilbert Pedinielli propose les visages de 35 femmes qui font partie de son entourage immédiat et élargi. Chacun s’inscrit sur un fond qui évoque une caractéristique de la personnalité du sujet.
Il développe sa pratique de la superposition de plusieurs écrans dans la photo.  Ici, les plans rapprochés sont en couleur et ouvragés au crayon, pastel et peinture.
La facture de ces récents portraits donne chair aux mots de France Delville qui, parlant de "La Cité de la Baie des Anges",  écrit à propos du point de vue de l’artiste : " Un regard d’homme où il y a du respect et de la tendresse pour les femmes." 

Dans le travail de l’artiste, il n’est en aucun cas question de représentation mentale générale de La Femme, mais bien d’individuation de femmes. Dans le traitement de chaque série, Gilbert Pedinielli avance douleur et détermination, amour et force, ventre fécond et arme de guerre, sensualité et innocence, douceur et joie pour une Lotta Continua, une  Révolution Permanente contre « la violence du monde comme manipulation » de plus de la moitié des individus composant l’humanité. Combats multiples, singuliers et collectifs sur tous les fronts à la fois, indispensables et inéluctables. Dans cette dernière production, et pour clore la boucle, les images sont nominatives et paisibles.

Les formes d’expression varient dans l’œuvre du plasticien mais une constante la traverse : la rigueur esthétique de la forme soutenant le propos de l’artiste lucidement ancré dans la cité.  En parallèle, s’invite son sens de l’humour qui lui accorde l’utile distanciation face à l’implication et la dimension politiques. 
Jany Pedinielli
Nice, le 14 février 2014


 Exposition à la Galerie Maud Barral
Jusqu’au 29 mars 2014
16, quai des Docks, Nice



 

Voir aussi...

Expositions 5161475201657193885

Enregistrer un commentaire

emo-but-icon

Bloc-notes

MUSÉE NATIONAL FERNAND LÉGER
FERNAND LÉGER - PAUL ÉLUARD
AUTOUR DU POÈME
"LIBERTÉ".
28 novembre 2015 - 7 mars2016
chemin du Val de Pome - 06410 Biot
Paula Cooper Gallery
Claes Oldenburg & Coosje van Bruggen
Things Around the House
Nov 07 - Dec 12, 2015
534 West 21st Street
10011-2812 New YorkUSA
T +(212) 255 1105
info@paulacoopergallery.com
http://paulacoopergallery.com
Capitain Petzel
JOYCE PENSATO
LATER IS NOW
Karl-Marx-Allee 45,
10178 Berlin
www.capitainpetzel.de
Gagosian Gallery Paris
Sterling Ruby
Oct 18 - Dec 19, 2015
800 Avenue de l'Europe
93350 Paris- France
T +33 1 48 16 16 47
paris@gagosian.com
www.gagosian.com
Musée d'Art de Toulon
“Délices D'artistes“
Peintures, sculptures, photographies
Vernissage le 19 Novembre
Du 20 novembre 2015 au 10 avril 2016
113, boulevard Leclerc - Toulon
Tél 04 94 36 81 01
Théâtre de la photographie et de l'Image
Henri Cartier-Bresson
Du 9 octobre 2015 au 24 janvier 2016
27 boulevard Dubouchage - Nice
www.tpi-nice.org
Art concept
Roman Signer
Sculptures
Oct 30 - Dec 23, 2015
4, passage Sainte-Avoye
75003 Paris - France
T +33 1 53 60 90 30
info@galerieartconcept.com
http://www.galerieartconcept.com
Galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois
HENRIQUE OLIVEIRA
Fissure
9.10 au 28.11 2015
36, rue de Seine
75006 Paris
T.+33(0)1 46 34 61 07
www.galerie-vallois.com
info@galerie-vallois.com
Àcentmètresducentredumonde centre d´art contemporain
HET NIEUWE VERHAAL (la nouvelle histoire)
exposition organisée par Pat Andrea
16 octobre - 20 décembre 2015
3, avenue de Grande Bretagne, 66000 Perpignan
Musée Pablo Picasso : La Guerre et La Paix
Mathieu Pernot,
Fragments d’histoires
19 septembre 2015 – 4 janvier 2016
Place de la Libération 06220 Vallauris
Hôtel Windsor
Exposition KKF : Les Fleurs des Mâles
Jusqu'au 15 décembre 2015
11, rue Dalpozzo,06000 Nice

Followers

Membres

item